Avez-vous des questions ?

Voici notre FAQ !

Questions générales

Le plus rapide ? Vous pouvez convertir des euros crédités sur votre compte cigogne numérique, puis les dépenser auprès des commerces acceptant les règlements avec CigoPay installé sur votre smartphone.
La conversion d’euros en billets cigognes se fait depuis le site web de la cigogne. Vous pourrez choisir le montant et le comptoir de retrait au plus près de chez vous.

Après quelques vérifications d’usage, le bureau de la cigogne vous adresse un courriel de confirmation qui vous servira de justificatif à présenter au comptoir de retrait avec votre carte d’adhésion.

La Loi n’autorise l’émission de moyens de paiement complémentaires à l’euro qu’à la condition qu’ils soient utilisés dans un cercle d’utilisateurs clairement identifiés.

Mais pas seulement ! Lorsque vous adhérez, vous agissez en citoyen. Vous rejoignez une communauté de personnes qui partagent vos valeurs et devenez vous aussi garant de la bonne gouvernance de la cigogne. Vous avez le droit de faire entendre votre voix et de décider de ce qui est fait de votre monnaie.

De multiples dispositifs de sécurité sont intégrés aux billets (numérotation, encre métallisée, encre fluo, papier filigrané, braille…) afin d’en empêcher la contrefaçon. 

Quant à la cigogne numérique, c’est un système sécurisé tel qu’exigé par la réglementation.

Oui. L’existence des monnaies locales complémentaires est reconnue par la loi de 2014 et considérée par l’article 16 du chapitre 5 de la loi sur l’ESS du 31 juillet 2014 comme n’importe quel bon d’achat ou ticket restaurant. Sauf que la Cigogne est valable uniquement dans un réseau local et adhérent aux valeurs de sa charte.

Quant à la comptabilité du prestataire, elle ne change pas : il déclare son activité en euros, puisque 1 € = 1 cigogne.

Dans un SEL (système d’échange local), on échange des biens et des services entre particuliers ou entre associations (en sommes, un troc multilatéral), avec l’idée d’encourager les relations d’entraide.

L’unité de compte est souvent le temps (ex : 1 min = 1 « SEL »). Puisqu’il n’y a pas de rapports avec l’euro, un SEL ne permet pas d’échanger avec des professionnels ou des collectivités. La monnaie locale complémentaire, par contre, concerne les échanges dans le système marchand. Les deux systèmes ont donc des objectifs différents, mais ils sont parfaitement complémentaires !

Un secteur géographique prédéfini

La Cigogne a vocation à se déployer dans le Sud Alsace et est donc valable dans tout le Haut-Rhin.

Vous pouvez accéder à la carte interactive ou télécharger l’annuaire (en cours de préparation).

Le remboursement des cigognes est légalement interdit pour les particuliers. Il faut soit dépenser les cigognes restantes, soit les échanger avec un autre membre utilisateur.

La Cigogne et l'Euro

Les euros sont déposés sur un compte dans une banque éthique (la Nef) comme fonds de garantie. Ces euros pourront servir à financer des projets ciblés, locaux et respectueux des valeurs du réseau, tandis que les cigognes reçues en échange circuleront localement pour créer des richesses. Ainsi, changer mes euros en cigognes a un double intérêt et s’inscrit dans une démarche éthique et responsable.

La Nef, en soutien aux monnaies locales complémentaires et citoyennes, a également mis en place un effet démultiplicateur : si La Cigogne place 10 000 €, la Nef s’engage à prêter 20 000 € à un projet écologique, social et/ou culturel de son territoire.

Ainsi, 1 euro converti revient à mettre 1 cigogne en circulation + 2 euros en financement (1 = 3) !

La cigogne est une monnaie locale qui ne peut circuler que dans un réseau de commerçants et prestataires agréés selon la charte des valeurs. Alors que l’euro quitte l’économie locale au bout de 2 à 3 transactions, les monnaies locales circulent en moyenne 4 à 10 fois avant d’être converties en euros. On crée donc 2 à 3 fois plus de richesses en payant en monnaie locale.

Utiliser la cigogne revient à soutenir les structures commerçantes qui s’engagent dans une démarche écologique, locale, humaine et citoyenne.

De par sa nature, c’est une monnaie qui ne peut être spéculative, car elle ne peut pas être capitalisée dans un marché financier.

Utilisation de la cigogne

La Cigogne existe sous deux formats :

  • Numérique : via le site internet et l’application smartphone CigoPay
  • Coupons billets sécurisés : 1  / 5  / 10  / 20  d’une validité permanente.

En numérique les paiements se font au centime près, donc pas de rendu de monnaie.

Avec les billets, quand vous payez en cigogne, le commerçant vous rend la monnaie en cigogne. Comme il n’y a pas de centimes de cigogne, vous pouvez faire l’appoint (comme pour les chèques restaurants). Si l’article vaut 5,50 €, vous donnez 5 cigognes et 50 centimes d’euros, ou 5 cigognes et 1 € et vous recevez 50 centimes d’euros.

Oui, en ventilant le montant entre les modes de règlement utilisés.

Si votre compte client n’est pas assez créditeur, le paiement vous sera refusé.

Les transactions matérialisées par des billets portent haut les valeurs d’une monnaie locale : échanges, liens,
rencontres...
La logistique opérationnelle pour la gestion des flux de billets est lourde en temps bénévole. Or, le mode de
fonctionnement d’une monnaie locale est très largement supporté par du bénévolat.
La monnaie numérique, en plus de fluidifier toutes les transactions, permet d’avoir une visibilité instantanée de la
monnaie en circulation. Une telle visibilité permet donc à l’association La Cigogne de concentrer les efforts des
bénévoles et des salariés sur le développement du réseau.
Pour les commerçants, les transactions entre professionnels sont également amplement facilitées.
L’association La Cigogne déploie donc les deux moyens de paiements dans le réseau pour allier les avantages de
chacun.

Une monnaie locale exprime tout son potentiel dans la récurrence et la densité des échanges. Plus nous serons
nombreux à contribuer à un niveau de plus en plus haut, plus notre territoire sera fort pour faire face aux enjeux de
l’avenir.
Le traitement des conversions et des réadhésions est gourmand en énergie bénévole et salarié, temps qui profite
plus à notre réseau s’il peut être consacré à son développement.
En contrepartie, le prélèvement SEPA proposé par l’association La Cigogne se veut adaptable à la réalité des
usages (sur simple demande), notamment en période de congés ou d’absence.

Questions pour les professionnels

Oui, c’est un des moyens de dépenser vos cigognes dans le réseau et éviter ainsi la commission à la reconversion de 5 %.

À condition que le salarié confirme son accord par écrit, et dans la limite de 1 500 € par mois. Pour cela, il doit bien sûr être adhérent de La Cigogne. Vous pouvez donc les informer et les convier à adhérer.

Vous faites alors un virement de votre compte Cigogne professionnel vers le sien (ou le réglez en coupons billets Cigogne). Le paiement en cigognes peut être libellé comme un acompte sur le bulletin de paie.

De la même façon, les notes de frais peuvent être remboursées en cigognes.

Oui, en ventilant le montant entre les modes de règlement utilisés.

Si le compte de votre client n’est pas assez créditeur, le paiement est refusé. Avec La Cigogne numérique, pas de risque d’impayés.

Non, vous faites votre caisse et votre comptabilité sans difficulté.

La cigogne, en billets ou en numérique, est un simple moyen de paiement, comme un ticket restaurant, un chèque vacances, un chèque cadeau.

Vous programmez votre caisse enregistreuse deux nouveaux modes de paiement « Cigogne » et « Cigopay » pour différencier les modes de paiement.

Vous utilisez dans votre comptabilité un sous-compte de la classe 5 (Trésorerie) et vous tenez un solde journalier en cigogne que vous vérifiez avec vos coupons-billets cigogne et avec l’historique de vos encaissements numériques disponible en permanence sur votre compte en ligne.

Vos ventes sont toujours enregistrées en euros et reportées dans votre comptabilité en euros pour l’établissement de vos déclarations sociales et fiscales (TVA, BIC, IS, IR…). Vous ne déclarez donc que des euros !